En attendant

En attendant d’écrire

sachant qu’écrire peut attendre
qu’attendre prend du temps
que du temps pour apprendre
il en faut pour écrire

en attendant d’écrire un jour
dès maintenant amusons-nous

jouons avec les mots
jouons-nous d’eux
ils se jouent bien de nous
bien plus souvent qu’à leur tour

façonnons-leur
quelques petits tours
non pas des tours sculptés
dans de l’ivoire littéraire
mais des tours ouvragés
sur un tour à façonner

des tours de toutes les façons
sur tour de simple bricoleur
où tous les coups sont permis

prenons plaisir à jouer avec eux
même s’ils prennent malin plaisir
par des détours des mauvais tours
à se retourner parfois contre nous

à faire exprès de nous faire mal
pour nous offrir beaucoup de peine

nous qui nous donnons tant de mal
à les tenir taillés, sculptés en figurines
dans un petit jardin ouvert au public

et laissons là les mots trop ennuyeux
ne jouons qu’avec ceux
qui ne se prennent pas au sérieux
ceux, et ils sont nombreux
qui ne s’y « croient pas trop »






Image par kissu de Pixabay


Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :