Les daronnes

Les mouettes fondent en piqué
sur les terrasses des restaurants
et des cafés du bord de mer

l’escadrille est accueillie
par des tirs nourris
de toutes sortes de jurons
et de jets d’espadrilles

c’est l’heure de l’impôt !

les sœurs de la côte
rackettent les touristes

leur piquent leurs frites toutes chaudes
leur chipent juste sous le nez
leurs jolies chips qui croustillent

la moutarde et le ketchup
leur montent vite à la tête

un marchand ambulant détale
sans demander son reste

un hot-dog pissant l’épice
y perd le tiers de sa saucisse

un chat ne leur doit la vie sauve
que contre un bout de sa queue

« hé, les filles !
une vieille chouette ! » crie la chef

elles lui foncent dessus

lui cassent sa canne sur la tête
lui bouffent son sonotone
lui pètent ses lunettes
lui cassent la gueule
lui piquent son sac

« glace à la vanille à 16 h ! »

mais la fillette conteste
et leur jette des cailloux

« oh, mais attends un peu
tu vas voir petite rebelle »

elles lui picorent la tête
lui arrachent des larmes

puis un œil et les piles
de sa Barbie qui sourit

son petit frère accoure
mais se fait faucher
d’un croc-en-jambe
d’une aile au ras du sol
dans un looping de barrage
pas très réglementaire

la petite empoignant sa colère
pour protéger son petit frère
leur balance à la tête
le corps sans vie
de son amie assassinée

ressuscitant le temps d’une courbe
sa Barbie disparue
d’un blé mouvement
de blondeur de cheveux

ce qui suscite aussitôt
dans la mêlée ouverte
des blanches hyènes ailées
nombre d’injures conjuguées
dans des modes grossiers

bientôt repues de sucré et de salé
les grosses garces s’enfuient à tire-d’aile
dans leur tanière au fond d’un gros nuage
déguster le chiwawa de la vieille dame
avec des grains de café, volés





(image : foolhouse sur Pixbay)


4 commentaires sur “Les daronnes

Ajouter un commentaire

  1. J’aime beaucoup ton histoire Léo !
    La révolte des mouettes !
    J’ai vu un peu ( en moins violente ) ce genre de situation très souvent à Venise sur les terrasses des bars et restos …où les mouettes affamées se précipitent sur tout ce qui se mange.
    PS : Pourquoi ce titre ? 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Bonsoir Juliette

      C’est un ancien reportage sur les mouettes qui m’a inspiré ce texte. Il semble que la raréfaction du poisson sur les côtes du fait de la pêche industrielle explique en grande partie ces comportements.
      Par « daronnes », il faut comprendre « patronnes » (genre mafia dans le cas présent) ou « maquerelles » ; ce sont des définitions reconnues du mot « daronne » même si l’emploi le plus fréquent est peut-être « la mère » ou « le père » (le daron). J’ai découvert ce mot grâce à l’affiche du film « La daronne » avec Isabelle Huppert.
      La mouette, la vraie, ne fait qu’endosser le mauvais rôle de « rat avec des ailes », de viking ensauvagé tombé du ciel et de vieux clochard des centres-villes fouillant dans les poubelles.
      La mouette n’est qu’un bouc émissaire, un simple prête-nom, un second couteau. Le principal responsable de ces innombrables pillages n’est autre que sa majesté du haut des cieux tout de blanc vêtu, monsieur le goéland en personne : l’oiseau fabuleux, le fantastique voilier solaire cuirassé de beauté éblouissante.
      Mais « chut ! » personne ne doit le savoir, c’est un secret. Car on ne touche pas impunément à la réputation des protégés de Neptune. Le dieu des mers pourrait s’en irriter et éructer quelque tempête en représailles. Les goélands sont ses émissaires, ses oriflammes et son logo. Ce qu’ils peuvent faire quand ils descendent en ville en vrilles, ivres d’air pur et le ventre vide, ne le concerne pas. Lui, Neptune, avait mis dans les eaux tous les poissons qu’il faut pour satisfaire leur appétit.

      Bon week-end 🙂

      Aimé par 1 personne

Répondre à juliette Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :