Drame de la ruralité

En mettant fin à ses jours
une cloche qui se pendait
a failli étrangler une vache

on vient juste de la ranimer
mais elle est bien sonnée

la vache bien sûr !

la cloche, elle
elle s’est pas ratée

JOURNALISTE BFMTV

bonjour, madame

comment vous allez ?
vous vous remettez ?

LA VACHE

je me remets, je me remets
c’est vite dit, ça
je me remets mais lentement
très doucement

j’ai vraiment eu chaud
je reviens de loin
j’ai eu la peur de ma vie

cette cloche

elle était complètement fêlée
je l’avais déjà signalée
ce n’était pas la première fois

je ne pouvais pas faire un pas
sans qu’elle me suive partout
en se faisant remarquer

« oui, mais comprenez
elle s’est attachée à votre service »
qu’on m’avait répondu

la belle affaire !

moi, je suis terriblement choquée
peut-être même que plus jamais
je ne pourrai fabriquer du lait

je n’arrivais plus à respirer
j’ai vu danser des étoiles toutes nues
et je vous jure que c’est vrai
ma vie s’est mise à défiler devant mes yeux

moi, mon métier, c’est le lait
je ne fais de mal à personne
je ne suis pas une vache folle

je connais aussi mes droits
je n’ai peut-être pas l’air comme ça
mais je ne suis pas qu’une conne
je ne suis pas une vache belge
et j’ai des droits européens

à Bruxelles, j’ai du monde
je connais bien José Bové
quand j’étais petite
il était venu me gratter la tête

oh, je ne suis pas dupe
c’était pour les journalistes
c’est comme ça en politique

n’empêche, il m’en doit une






(Image par Alexas Fotos de Pixabay)


27 commentaires sur “Drame de la ruralité

Ajouter un commentaire

        1. La Normandie ne peut pas tout avoir. Elle doit apprendre à partager avec les autres départements. C’est la moindre des choses pour une région qui a eu le privilège d’accueillir le débarquement allié. 😉

          Aimé par 2 personnes

          1. C’est très haut la Haute-Savoie. Flanel devait avoir sacrément le vertige. Il faut savoir que la H-S est un département très dangereux : les chèvres volent le pain dans le sac à dos des randonneurs et les marmottes ont transformé les montagnes en d’immenses gruyères qui s’effondrent à force de creuser des galeries. 😃

            Aimé par 1 personne

          2. J’ai échappé aux vols des chèvres mais j’ai de mes yeux vus des coatis voler des repas dans les sacs et sur les tables en Argentine aux chutes d’Iguassou… vu leurs griffes ça déménage !😀😀

            J’aime

          3. Effectivement, à les voir sortir des poubelles sur la vidéo, ils ont de jolis griffes. Mais ils ont l’air plutôt gentils… et voraces.

            Vidéo : Les coatis sont de vrais filous

            Aimé par 1 personne

          4. Je pense que vous ne risquez pas grand chose à retourner en H-S actuellement. En hiver, les cloches hivernent avec leurs vaches dans les étables et les marmottes ronronnent dans leurs galeries en état d’hibernation. Après, si vous pratiquez le ski hors piste dans les couloirs d’avalanche…

            À bientôt 🎄😉

            Aimé par 1 personne

    1. Tu es une lectrice très attentive, Dominique. Merci beaucoup. En fait, ce texte est un produit dérivé issu du texte court auquel tu sembles faire référence. J’avais toujours pensé lui donner une suite plus longue. Voilà qui est fait. (Depuis déjà longtemps, en fait…) Et c’est vrai, qu’il y a un autre texte sur les vaches que j’avais presque oublié tant il a eu peu de succès.

      J’aime

      1. Moi aussi je remanie d’anciens textes plein d’erreurs et qui me font horreur quand je les relis plus tard. J’ai lu tes 2 précédents textes sur nos pauvres steaks… tiens, voilà un nouveau sujet vache pour toi !

        Aimé par 1 personne

          1. En fait, en y réfléchissant bien, tu as parfaitement raison. Pas mal de textes que j’ai écrits ces dernières années sont déclinés en deux versions : une courte, une longue.
            J’écrivais d’abord des versions longues tellement longues (parfois des dizaines de pages de charabia) que je pouvais les résumer ensuite (voire, plusieurs années après) en seulement quelques lignes.
            C’est le cas de plusieurs des premiers textes que j’ai édités sur ce site les tout premiers mois et qui sont sans doute parmi les plus sympas que j’ai réussi à écrire.
            Mais la situation inverse se présente aussi. C’est le cas de la vache et sa cloche. J’ai d’abord écrit la version courte.

            Aimé par 1 personne

    1. Au moins, la maltraitance animale recule-t-elle à l’écran grâce à ces directives.
      Merci de votre visite et merci pour votre jardin. J’aime bien aller y promener mes états d’âme, y prélasser mes pas et étirer quelques rayons de soleil sur le passage d’une libellule.

      Bon courage, force et joie 🎄🙂

      J’aime

        1. J’ai un peu travaillé dans l’entretien des espaces verts il y a des années. Et même si je n’y connais quasiment rien aux plantes, je suis toujours admiratif d’un jardin ou d’un terrain bien entretenu. Un beau jardin, ça se mérite à la sueur de son front.

          Bonne semaine à vous 🎄😀

          J’aime

Répondre à Lazuli Biloba Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :